Avis littéraire : Trancher, d’Amélie Cordonnier

Bonjour à vous les lecteurs,

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouvel avis littéraire. C’est une lecture que j’ai effectuée dans le cadre des 68 Premières Fois. Il s’agit d’un roman dont on a déjà beaucoup entendu parler, à savoir Trancher, d’Amélie Cordonnier, paru aux éditions Flammarion.

Le synopsis …

Amélie Cordonnier décrit ici une vie de couple. Vous allez me dire, quoi de plus banal ? Mais quand cette vie de couple vole en éclat, là, elle ne ressemble à aucune autre.

La violence d’Aurélien est revenue … après 7 ans de « repos ». 7 ans de répit, de joie dans cette famille avec deux enfants, jusqu’au retour des mots durs, crus, agressifs, tous plus violents les uns que les autres.

Trancher. Il faut savoir trancher. Prendre une décision. Cette décision n’est autre que rester, ou partir. Difficile à dire quand on a deux enfants. Le plus dur reste à faire. C’est ce que nous explique l’auteur à travers ce roman.

Mon avis sur Trancher …

Le récit est écrit de façon relativement particulière. L’auteur parle directement à l’héroïne. Lui rappelle certains souvenirs, heureux ou non d’ailleurs. Cela crée du lien avec le lecteur, d’autant plus quand on est une femme je suppose.

Amélie Cordonnier n’hésite pas sur les mots, n’a pas voulu édulcorer son récit. Ne rien épargner au lecteur.

Quelle est la place des deux enfants entre ces deux parents qui se déchirent ? Comment vont-ils réussir à se construire ? Vont-ils, l’un ou l’autre, répercuter la violence silencieuse du père face à autrui ?

Autant de questions que posent ce roman. Par ailleurs, il y a aussi le regard des autres. La meilleure amie notamment. « Pourquoi tu restes ? »

Mais est-ce une décision aussi simple à prendre ? Un acte sans répercussion ?

Définitivement, c’est un roman qui est bien construit, qui n’est pas non plus larmoyant, qui se veut juste et d’une grande finesse.

Je ne peux que vous le conseiller ! N’hésitez pas à venir m’en parler en commentaire.

Belle journée à vous les lecteurs et à très vite,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *