Avis littéraire : Seuls les enfants … de Cali

Bonjour à vous amis lecteurs,

Aujourd’hui, un nouvel avis littéraire, une fois de plus en rapport avec les lectures des 68 Premières Fois. Aujourd’hui, je vous présente un roman que l’on voit beaucoup passé sur les réseaux. Il s’agit de Seuls les enfants savent aimer, de Cali, paru aux éditions du Cherche-Midi.

Le synopsis …

Ce roman raconte l’histoire du petit Bruno. Il a six ans. Sa maman est malade et décède des suites de sa maladie. Bruno, trop petit est interdit d’aller à l’enterrement de la femme de sa vie.

Plus tard après l’enterrement, les proches décident de bruler tout ce qui appartenait à la maman de Bruno. Il n’aura plus que ses souvenirs et l’espoir pour se raccrocher à elle. Elle sera toujours dans ses pensées, toujours dans ses faits et gestes.

C’est le petit garçon qui raconte sa propre histoire. Le ton est bien sûr enfantin, mais par moment, on dénote une sacrée pointe de maturité.

Bruno tombe amoureux, Bruno a des amis et en recontre un qui deviendra beaucoup pour lui. Bruno est un fils et un frère. C’est toute son histoire qu’il nous raconte.

Mon avis sur ces enfants qui savent aimer …

J’ai bien aimé lire ce roman, notamment puisque c’est une parole d’enfant. Néanmoins, je n’ai pas eu le coup de coeur comme j’ai pu le voir chez certains autres lecteurs.

Bien sûr, la frontière entre le fictif et le réel et mince, et on se pose la question de savoir s’il s’agit d’un roman autobiographique tout a long de notre lecture.

Mais le fait est qu’il m’a manqué un petit quelque chose pour faire de cette lecture, une très bonne lecture. Peut-être le thème me rappelle-t-il un roman que j’avais déjà lu ? Peut-être la plume a-t-elle manqué de poésie ?

Je ne saurai le dire précisément …

Je souligne tout de même certains passages que j’ai aimé car ils me rappelaient ma propre enfance, le carnaval, les souvenirs de balades à vélo sur la place du village, du soleil tout le temps, la colonie de vacances … et ça, c’est très appréciable quand un roman est capable de nous plonger dans notre propre passé.

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Je suis très curieuse d’avoir votre avis dessus 🙂

A très vite, et d’ici là, belles lectures à vous,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *