Ouverture de la Book Box du mois d’octobre 2017

Bonjour à vous amis lecteurs,

Je vous retrouve aujourd’hui pour notre rendez-vous mensuel, à savoir l’ouverture de la Book Box du mois d’octobre 2017.

Le contenu de la Box …

 

améliorer référencement BOOK BOX
Contenu de la Book Box octobre 2017

Ce mois-ci au menu : du thé (as usual – comme d’habitude, mais les mois frisquets arrivant, c’est encore pus agréable :-)) ; des marques-pages et autocollant ; des berlingots (miam-miam !! Ou comment réussir à améliorer encore un peu plus nos moments de lecture !) et un carnet de notes aux couleurs des éditions Rivages/Noir. Un peu comme un carnet de notes de détective voyez-vous … Tout blanc, pas de ligne … Un de plus dans ma collection 😉

Le livre de la Book Box …

Je vais peut être vous parler du thème de ce mois-ci non ? Il s’agit de Révoltes. Un thème donc, Ô combien d’actualité, mais que l’on retrouve dans toutes les époques !

Quand je pense à ce mot, il m’évoque les révoltes d’aujourd’hui, celles qui nous font descendre dans la rue, celles que l’on trouve juste ou non, et celle avec lesquelles nous ne sommes pas d’accord ou inversement. Nous avons tous été révoltés au moins une fois dans notre vie. A mon sens, il s’agit donc d’un thème universel qui nous parle à tous.

Le roman que j’ai reçu s’intitule les Emeutiers, de Philippe Huet, publié aux éditions Rivages/Noir.

améliorer référencement BOOK BOX

La couleur rouge est de rigueur. Nous allons nous retrouver au début des années 1920, là où beaucoup de révoltes ont eu lieu.

améliorer référencement BOOK BOX

 

Alors, comme ça, au premier abord et pour être totalement franche avec vous, le synopsis et résumé du roman ne me tente pas trop trop.

Surtout quand on nous dit que ça ressemble un petit peu à du Zola (ou, j’ai été quelque peu secouée avec Zola dans mes années lycée … il faudrait que je m’y remette qui sait – bref, revenons à nos moutons). J’ai surtout peur de me retrouver face à de longues, très longues descriptions, et un vocabulaire qui n’est pas des plus simples à comprendre.

Inutile de vous dire que je vous en reparlerai dès que je l’aurai lu, dans tous les cas, j’espère me tromper sur mon avis ci-dessus 🙂

A très vite pour une autre chronique, et d’ici là, belles lectures à vous,

D.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *