Avis littéraire : Le Nord du Monde, de Nathalie Yot

Bonjour à vous les lecteurs,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter une nouvelle lecture effectuée dans le cadre des 68 Premières Fois. Il s’agit du Nord du Monde, de Nathalie Yot paru aux éditions La Contre Allée.

Le synopsis …

Le récit commence dans la nature. Une femme court. On comprend vite qu’elle est en train de fuir. De fuir un homme pour être plus précise. Elle en a peur, il lui a fait peur.

Elle décide de partir pour le Nord. Non pas le nord de la France, simplement, mais le Nord du Monde, là où la Terre s’arrête et laisse place à la mer, immensité d’eau à perte de vue.

Sur son chemin, cette jeune femme qui recherche une part de liberté mais aussi des réponses à ses questions, va faire plusieurs rencontres. Des hommes, des femmes, peu importe, tant qu’elle y voit de la tendresse et de l quiétude. Mais il faut toujours partir et avancer.

Un jour, on lui ramènera un enfant dont elle va devoir s’occuper … Ensemble, ils vont essayer d’avancer chacun à sa manière …

Mon avis sur le Nord du Monde …

Ce récit peut mettre très mal à l’aise. L’écriture est telle que l’atmosphère qui se dégage du roman est très spéciale. On se sent comme embarqué avec l’héroïne qui cherche à fuir. Nous la regardons évoluer, parcourir les kilomètres qui la séparent du Nord.

Ses rencontres semblent tantôt l’aider, tantôt la décevoir. Puis, lorsqu’elle arrive enfin au Nord du Monde, là où il n’y a plus rien que la mer, la nature fait son oeuvre. Enfin elle semble s’écouter, se rendre compte de ses travers, de ses attentes.

Fuir oui, mais pour quoi ? Pour faire quoi ? Le petit garçon qui va croiser sa route sera une réponse à beaucoup de ses questions … Je ne vous dévoilerai pas le pourquoi du comment volontairement ici, ce n’est pas le but, mais je peux vous dire que vous ne vous attendez pas à cela lors de la lecture de ce roman.

Encore une jolie découverte grâce au 68 Premières Fois, un roman dont je me souviendrai sûrement, mais plus par rapport à son malaise qu’à son plaisir de lecture.

N’hésitez pas à me dire si vous voulez le lire 🙂

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *