Deuxième session du Meilleur Polar Editions Points

Bonjour à vous les lecteurs,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter mes deuxièmes lectures en lien avec le Prix du Meilleur Polar des Editions Points. Vous pouvez d’ailleurs toujours retrouver mon article sur mes premières lectures juste ici.

Je vous présente à nouveau trois autres romans noirs, thriller et polar juste ci-dessous. Go !

Le premier livre …

Je vais débuter par Hôtel du Grand Cerf, de Franz Bartelt. Dans ce polar, nous nous retrouvons au coeur des Ardennes pour élucider enfin la mort de Rosa Gulingen, ayant eu lieu 50 ans plus tôt. Rosa était une star de cinéma, admirée de tous. Mais voilà, sa mort est passée pour un suicide.

Nicolas Tèque est quant à lui un journaliste dont on ne fait pas souvent appel. Il se retrouve sur l’affaire Rosa. Il y fait la connaissance de l’inspecteur Vertigo Kulbertus et, à mon sens, l’histoire de ne serait pas la même sans ce personnage. Notons un inspecteur hors du commun, ou, en tout cas, bien différent de ceux que l’on peut habituellement retrouver dans les polars …

Le deuxième livre …

Ensuite, j’ai lu Si belle, mais si morte, de Rosa Mogliasso.

Alors … peut-on parler ici réellement de polar, de thriller ou de roman noir ? Je n’en suis pas si certaine.

Un corps féminin sans vie est retrouvé sur la berge d’un fleuve. Beaucoup de personnes y passent tous les jours. Que ce soit une femme qui promène son chien, un couple d’ado, un sans-domicile-fixe … tous passent et chacun de ces personnages va avoir un comportement différent face à ce corps inerte.

La question qui se pose finalement dans ce livre c’est de savoir quelle serait VOTRE réaction à la place de ces personnes. Iriez-vous directement prévenir la police ? Que feriez-vous ? Partiriez-vous directement chez vous ensuite ?

Le troisième livre …

Pour finir, j’ai lu Evanouies, de Megan Miranda. Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Nicolette, qui, 10 ans plus tard, est contrainte de remettre les pieds à Cooley Ridge, sa ville natale. Son père est malade et elle se doit d’aider son frère à en prendre soin.

Ce qui est le plus surprenant dans ce livre, c’est sa construction à rebours. On remonte le temps, ce qui est assez déstabilisant au début de la lecture. Nicolette nous parle au fur et à mesure de ce qu’elle découvre, mène son enquête directement avec le lecteur. L’auteur nous trimbale, à tel point qu’on imagine beaucoup de possibilités.

De ces trois romans, mon préféré est sans conteste le dernier. De part sa construction, et également par sa traque. Ce roman est vraiment un thriller digne de ce nom.

Il nous en reste encore deux ou trois à lire avant la remise du prix en décembre …

Le suspens reste donc entier 🙂

A très vite pour un nouvel avis littéraire, d’ici là, portez-vous bien et belles lectures,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *