Avis littéraire : Mamma Maria, de Serena Guiliano

Bonjour à tous,

C’est un grand plaisir de vous retrouver aujourd’hui. Comme vous pouvez le voir dans le titre de mon billet, je vais vous parler du nouveau roman de Serena Guiliano qui s’intitule Mamma Maria et qui sort aujourd’hui, 5 mars 2020 aux éditions du Cherche-Midi.

Le synopsis…

 » « Ciao, Sofia, qu’est-ce que je te sers ? Comme d’habitude ? Et j’ajoute un cornetto, parce qu’il faut manger, ma fille !
– Oui, merci, Maria. « 
Je m’installe en terrasse, face à la mer, comme chaque matin depuis que je suis de retour en Italie. J’aime bien travailler au son des tasses qui s’entrechoquent. Et, au Mamma Maria, j’ai toujours de la compagnie. Il y a ceux qui viennent tuer le temps. Il y a les enfants qui rêvent devant le comptoir à glaces. Il y a les ados qui sirotent un soda, monsieur le curé, et, surtout, mes partenaires de scopa.
Ici, on vient échanger quelques mots, partager un apéro, esquiver la solitude ou écouter Celentano. Moi, je viens pour me persuader que j’ai bien fait de quitter Paris… et l’autre abruti.
Il fait quand même meilleur ici.
Et puis, on cherche aussi à profiter de la bonne humeur (ou non) de Maria, qui mène, comme une mamma, tout ce petit monde à la baguette.
Bref, j’ai enfin retrouvé mon village paisible.
Enfin, paisible jusqu’au jour où… »

Laissez-vous bercer par la brise italienne qui vous accueille tout doucement. Au fur et à mesure de votre lecture, vous allez avoir des hallucinations. Si si ! Vous allez entendre les vagues, le brouhaha dans un bar, les gens qui rigolent, les scooters qui roulent à toute berzingue. En bref, vous allez prendre un shoot d’Italie bien comme il faut. Et vous ressortirez de cette lecture le sourire aux lèvres avec une foi en l’humain toute nouvelle…!

Mon avis sur ce roman…

Faut-il encore le dire ou bien vous avez saisi la couleur de mon ressenti suite à cette lecture ? Ai-je aimé ? Non… c’est bien plus que ça encore ! J’ai adoré !

Autant le premier roman de Serena était bon, drôle, profond aussi, autant dans ce roman, j’y ai trouvé un écho. J’y ai aussi trouvé un voyage, une envie de découverte. Les paysages et les villes sont tellement bien décrits, qu’il n’y avait qu’une amoureuse de sa contrée natale qui pouvait aussi bien en parler.

C’est un roman qui, selon moi, est non seulement profondément humain mais aussi tellement actuel. Les sujets qui sont abordés dans ce roman le sont avec un angle assez particulier. La politique de l’Italie est critiquée, certains comportements aussi. Là où ça devient important, c’est de se rendre compte que rien n’est gravé dans le marbre, les marches arrière sont possibles surtout quand il s’agit de nos propres comportements. Finalement, quand on comprend et que l’on est confronté à certains faits, il est plus simple de comprendre le point de vue des autres.

Je n’en dis pas plus et ne vous donne pas trop de détails volontairement pour ne pas empêcher votre lecture.

J’espère dans tous les cas que vous tomberez vous aussi sous le charme de ce roman, sous le charme de l’Italie, et sous le charme de la pétillante Serena.

Vous m’en direz des nouvelles, et j’espère des bonnes 😉

A très vite pour un nouvel avis, d’ici là, portez-vous bien,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *