Avis littéraire : Les Rêveurs, d’Isabelle Carré

Bonjour amis lecteurs,

Aujourd’hui je reviens pour vous présenter une nouvelle lecture. Il s’agit d’un roman que j’ai vu passer de nombreuses fois sur la toile. Il s’agit des Rêveurs, d’Isabelle Carré, paru aux éditions Grasset.

Le synopsis …

Dans ce roman, nous sautons à pieds joints dans la vie d’Isabelle Carré. Enfin … si le début ressemble à un roman, la fin, quant à elle a de drôles allures d’auto-biographie. Difficile donc pour nous lecteurs, de savoir s’il s’agit de sa propre vie ou non.

Quoi qu’il en soit, Isabelle Carré raconte d’abord un bout de la vie de sa mère, peu de temps avant qu’elle n’accouche de son premier enfant. Puis, la vie de sa mère avec son nouveau compagnon, le père donc, de la narratrice.

S’en suivent des passages sur l’enfance et l’adolescence de la mère, puis de la protagoniste, la vie de ses parents, l’appartement, les lubies … Ainsi que les différents passages des uns et des autres dans les hôpitaux pour diverses raisons.

Les chapitres se suivant sans forcément de lien chronologiques. Il y a beaucoup de retours en arrière, des conversations sans doute supposées ou imaginées par l’enfant que l’auteur a pu être …

Mon avis sur les Rêveurs …

Pour être tout à fait franche avec vous, j’attendais beaucoup de ce roman. Je l’ai vu passer de nombreuses fois sur la toile avec toujours, le plus souvent, de très bonnes critiques.

Je vais tout d’abord commencer par le style. La plume est belle, et se lit bien. Certains passages nous ôtent un sourire, là où d’autres nous poussent à nous demander s’il s’agit bien de la vie de l’auteur ou non. La frontière est donc très mince et tout au long de ma lecture, je me suis demandé si une seule et même personne pouvait vivre autant de choses dans une seule et même vie !

L’auteur évoque ici beaucoup de souvenirs des années 70 qui feront sans doute lieu de référence pour les personnes ayant grandi dans ces années là. Ceci étant, elle décrit très bien les lieux et surtout les ressentis, les remises en question.

Peut être honte à moi, mais je ne connaissais pas Isabelle Carré avant de lire ce premier roman. Ce qui est certain, c’est que j’ai passé un bon moment de lecture, mais je ne suis pas certaine de garder le souvenir de cette lecture longtemps en moi.

En définitive …

Il y a des passages marquants, c’est sûr, mais dans l’ensemble, ce roman est plaisant, sans être un réel coup de coeur.

Une fois de plus, je me pose donc la question de savoir s’il ne s’agit pas du fait que Les Rêveurs ait été encensé avant que je le lise qui me fasse douter de son « pouvoir livresque » sur moi …

N’hésitez pas à me dire si vous l’avez aimé, je serai curieuse d’avoir votre avis ici 🙂

A très vite pour un autre avis en tout cas, d’ici là, portez vous bien,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *