Avis littéraire : L’embarras du choix, de Laure Manel

Bonjour à tous, 

Aujourd’hui, nouveau billet ici. J’arrête un peu avec les thrillers, et je repasse à quelque chose de beaucoup plus doux. Enfin doux… si on peut dire ! Je vous parle du dernier roman de Laure Manel, l’Embarras du choix, publié le 7 novembre dernier aux éditions Michel Lafon

Le synopsis…

« Quelle a été votre dernière décision ? Quels ont été vos choix de vie importants ? Nous sommes toutes et tous confrontés à l’embarras du choix ! Ce livre vous plongera directement dans le mariage d’Emma et de Julien. Elle doit dire OUI… bien sûr, puisque toute l’assemblée est suspendue à ses lèvres. Sauf que… un malheureux contretemps va emmener Emma dans un film intérieur dont elle est l’héroïne, et qui va lui faire vivre un hypothétique avenir, complètement irréel et fantasmé… Cette incursion dans son imaginaire lui apportera-t-il la réponse à la question que le prêtre vient de lui poser ? »

Voici le résumé du roman que vous pouvez trouver sur Babelio par exemple. L’idée de base est très simple : peser le pour et le contre, les tenants et les aboutissants d’une situation pour évaluer les risques, leurs conséquences et prendre une décision concrète. (Mon Dieu, je parle comme dans une entreprise…!). 

Sauf que, quand les sentiments et émotions rentrent en ligne de compte, les choix se font de manière beaucoup irrationnelle, ils deviennent plus instinctifs, sans réelle explication. Voici le pari de Laure Manel dans ce roman. 

Mon avis sur l’Embarras du choix…

Le roman est organisé en trois grandes parties. La vie d’Emma et Julien au bout de 4 années de mariage, puis après 13 ans et enfin, 24 années de mariage. Le temps passe, les sentiments aussi peut être. Mais le lien fort qui les unit reste le même… Pourquoi douter dans ce cas ? C’est à cette réponse que va tenter de répondre Emma lorsque la question fatidique est posée sur l’autel. 

Entre chaque paragraphe, Laure Manel nous propose d’entendre la voix d’un invité présent au mariage qui a, lui aussi, du faire face à un choix plus ou moins cornélien. Qu’il s’agisse des dernières vacances, des repas de la semaine ou d’un choix de vie, on se rend compte, à travers ces petits intermèdes, que finalement, nous faisons tous des choix au quotidien, sans forcément nous en rendre compte d’ailleurs. 

Finalement, ce roman nous force à nous remettre un peu en question tout de même. Sous couvert d’avoir un aspect un peu léger, il est bien plus intéressant qu’il n’y paraît. Et nous, que ferions-nous à la place d’Emma ? Quelle importance accordons-nous à tel ou tel choix que nous faisons ? Et pourquoi d’ailleurs ? 

Nous sommes tous différents, ce qui explique les différences d’appréciation, la sensibilité qui peuvent se mettre en travers de nos analyses. 

C’est un roman que j’ai beaucoup aimé, qui sort aussi un peu des sentiers battus de part sa construction et qui nous invite à nous questionner. Très différent de ce qu’a pu nous proposer Laure Manel par ailleurs, et ce style lui correspond plutôt très bien. 

J’espère que de votre côté vous effectuez d’aussi belles lectures que moi ! Je vous retrouve vite pour un nouvel avis littéraire, d’ici là, portez-vous bien, 

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *