Avis littéraire : Le maître des Limbes, d’Olivier Bal

Bonjour à vous les lecteurs,

Voici un moment que je n’avais pas alimenté ce blog. Et pourtant, ce n’est pas l’envie qui me manquait 🙂

Je reviens donc aujourd’hui pour vous présenter une de mes récentes lectures, à savoir, Le Maître des Limbes, d’Olivier Bal, paru aux éditions De Saxus le 1er mars dernier.

Le synopsis …

« Que se passe-t-il réellement lorsque vous vous endormez ? Quand vous plongez au cœur de vos rêves, êtes-vous certain de ne pas être manipulé ? 
Il existe, aux quatre coins du monde, certains individus dotés d’une incroyable aptitude : ils peuvent contrôler les rêves des autres. 
En tentant de percer le secret de nos songes, plusieurs personnages vont faire une découverte qui pourrait changer à jamais le cours de l’histoire. 
Lee, une journaliste, enquête sur le virus du Marchand de sable, une étrange épidémie qui ne touche que des enfants. 
Gabriel, un adolescent narcoleptique isolé des autres, a la sensation qu’il peut visiter et modifier les rêves d’inconnus. 
James, à la tête de l’empire pharmaceutique ONIR, poursuit en secret des expériences débutées trente ans auparavant… 
Tandis que la CIA et la NSA se mènent une guerre secrète pour obtenir le contrôle des Limbes, au plus profond de leur sommeil, nos héros devront choisir leur camp. Une bataille se prépare, car qui contrôlera les rêves, contrôlera le monde. « 

Mon avis sur le Maître des Limbes …

Mon sentiment en refermant la dernière page c’était « wouahou » ! Je me suis demandé comment un auteur pouvait avoir créé une intrigue avec une telle complexité. Un vrai labyrinthe où il mène le lecteur tantôt à droite, tantôt à gauche, le forçant à revoir son jugement et son analyse de chacun des personnages.

J’ai donc questionné Olivier Bal qui m’a indiqué qu’il portait le projet Limbes depuis 12 ans. Le Maître des Limbes se passe 30 ans après Les Limbes, le premier opus. Ce second roman reste tout à fait intelligible même si vous n’avez pas lu le premier tome (ce qui est d’ailleurs mon cas !).

Les personnages sont extrêmement bien développés, ils sont complexes, eux aussi, mais d’une telle profondeur que tout se relie à la fin. Les explications sont nombreuses ce qui permet au lecteur de bien suivre la progression de l’histoire.

L’univers crée par Olivier Bal est gigantesque. Tantôt science-fiction, tantôt fantastique, tantôt psychologique également, ce thriller (parce que ça en reste un selon moi) est haletant.

Ce que j’en garderai, c’est surtout un travail titanesque, une précision dans l’intrigue qui fait que sa lecture est facile et totalement prenante.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous aussi vous avez aimé 🙂

A très vite pour un nouvel avis, d’ici là, belles lectures à tous,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *