Avis littéraire : Fugitive parce que Reine, de Violaine Huisman

Bien le bonjour les lecteurs,

Je suis très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour vous présenter une nouvelle lecture que j’ai faite dans le cadre des 68 Premières Fois. Il s’agit d’un roman que l’on a tous pu beaucoup voir passer sur la toile. Fugitive parce que Reine, de Violaine Huisman.

Le synopsis …

Violaine Huisman nous raconte sa mère. Son entièreté, sa folie, sa douce folie, mais aussi celle qui fait mal.

Violaine et sa soeur ont vécu le plus clair de leur temps avec leur mère Catherine. Une vie faite de désordre, de rire, de jeu, de joyeux bordel à la maison. Mais une vie aussi difficile, où il a fallu composer avec une mère à deux facettes, qui a eu sa propre histoire. Une histoire que Violaine essaye de comprendre et d’appréhender.

Le roman est composé de trois parties, la première, c’est la vie des filles, ensemble, leur relation solide.

La deuxième retrace la vie de Catherine, selon l’imagination et les informations qu’a eu Violaine durant sa vie.

La troisième et dernière partie retrace le moment de l’annonce de la mort de leur mère, le désespoir mais aussi les moments dont les deux filles se souviennent …

Fugitive : qui passe et disparaît rapidement.
Mon avis sur cette Reine …

Ce roman, je l’ai beaucoup vu passer sur la toile, comme vous sans doute d’ailleurs. Il est, de plus, nommé dans plusieurs prix.

Malgré le sujet troublant qu’est celui de l’histoire de sa mère, Violaine Huisman utilise une plume fluide, qui se lit très bien.

Il n’y a pas de dialogues à proprement parler, mais, parfois, elle fait entendre les différentes expressions ou voix de sa mère dans le récit, et j’ai trouvé cette tournure très intéressante.

La construction en trois chapitres bien différents est aussi très intéressante. N’avons-nous jamais voulu connaître la vie de nos parents plus jeunes ? En tant qu’adolescent par exemple ? Comment étaient-ils ? Comment se comportaient-ils ? L’auteur, elle, l’a imaginé, sans doute en partie, et en reconstruisant ce qu’elle avait pu voir ou entendre …

Ce roman est relativement dense. Je m’explique. Bien sûr, il y a des choses dites dans ce livre qui sont difficiles à lire. Mais il s’agit plus des tournures de certaines phrases qui sont parfois longues, des descriptions qui nous perdent par moment …

C’est, je crois, mon seul bémol. Ce n’est pas pour moi un coup de coeur, du moins, pas pour le moment. Je pense réellement le relire dans plusieurs années, afin de bien assimiler le roman en entier …

Si vous l’avez lu, je suis curieuse de savoir ce que vus en avez pensé, n’hésitez pas à me lire dire ici 🙂

A très vite pour un autre post, d’ici là, belles lectures à vous,

F.

Une pensée sur “Avis littéraire : Fugitive parce que Reine, de Violaine Huisman”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *