Avis littéraire : Einstein … d’Olivier Liron

Bonjour à vous amis lecteurs,

J’ai le plaisir de vous retrouver aujourd’hui pour vous parler d’un second roman, se trouvant pourtant dans la sélection de cette rentrée pour les 68 Premières Fois. Nous allons aujourd’hui parler du livre d’Olivier Liron, Einstein, le sexe et moi, publié chez Alma.

Le synopsis …

Candidat dans l’émission Questions pour un champion, et après avoir gagné déjà plusieurs fois, Olivier Liron se retrouve pour concourir pour les Supers Champions, parmi les grands gagnants donc.

Le récit se sert de sa participation a une des émissions pour revenir sur plusieurs passages de sa vie.

Olivier est autiste Asperger. Voici son préambule. Il nous explique ce que cela suggère pour lui, dans sa vie, dans sa perception des choses et du monde.

Son récit va donc revenir sur chaque événement marquant, dans lesquels, il s’est toujours senti différent, ou tout de moins, là où les autres lui ont fait sentir cela.

Il va en parallèle nous raconter sa bataille dans le jeu en question, ses adversaires, sa vision du jeu, sa stratégie … et ses remontants, à savoir les madeleines et le coca !

Mon avis sur Einstein …

J’ai eu la chance d’assister au lancement de ce roman à Paris, dans la librairie Le Piéton de paris. Ce fût une rencontre courte mais très agréable. J’aime d’autant plus découvrir un auteur quand je m’apprête à lire ses romans, ou bien après les avoir lu d’ailleurs aussi.

Ici, je souligne une construction très astucieuse. L’auteur fait des parallèle entre le déroulement du jeu, les questions qui sont posées, et sa vie. Il profite donc de cela pour nous raconter un peu plus sa vie.

Olivier nous raconte les balades en forêt avec ses parents lors d’une question botanique (sur lesquelles il est imbattable de ce fait !). Il va se souvenir pour nous de ses années de lycée difficiles, de ses rapprochements avec la gente féminines pas toujours faciles …

Ce que j’ai surtout beaucoup aimé, c’est que la plume est fluide, pas du tout dramatique, mais plus explicative et introvertie aussi par moment. On sent lors de la lecture une certaine pudeur, et une sacrée prise de recul.

En définitive, une très bonne lecture. Je tiens à souligner le talent d’Olivier Liron. Heureusement que j’ai son premier roman en attente de lecture 🙂

Qu’en avez-vous pensé de votre côté ?

A très vite pour un nouvel avis littéraire,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *