Avis littéraire : Deux stations … de Peire Aussane

Bonjour les lecteurs,

J’ai le plaisir de vous retrouver aujourd’hui pour un nouvel avis littéraire. Un avis littéraire en lien avec les 68 Premières Fois. Je vais vous parler de Deux stations avant Concorde, de Peire Aussane, publié aux éditions Michalon.

Le synopsis …

Nous entrons dans la vie d’Eve. Elle est mariée à Antoine et est artiste peintre. Quant à son mari, c’est un nez. Son métier, c’est de créer des parfums, des sensations. Ils vont ensemble deux beaux enfants, et en apparence, rien ne semble troubler leurs vies.

Eve fait ce qu’elle aime, mais plus le temps passe, plus elle sent la fatigue s’accumuler. Elle décide donc de partir en vacances avec ses enfants, à Paris, chez ses parents. En se rendant au musée pour la matinée, elle croise le destin d’un homme, qui la transforme.

Plus tard, elle se rend compte que son portable n’est plus dans son sac. Il se trouve en réalité dans un endroit qu’elle n’imagine même pas. Dans un lieu insoupçonné.

Mon avis sur ce roman …

Pour un premier roman, c’est un roman réussi. L’auteur nous entraîne dans ce moment de vie, où Eve, découvre une vérité familiale, la vérité sur un secret qu’elle n’imaginait même pas.

Peire Aussane nous peint la ville de Tokyo d’une manière poétique, nous emmène dans les dédales de rues, dans cette ambiance et cette atmosphère tantôt électrique, tantôt reposante.

J’aime beaucoup les romans qui traitent du Japon en règle générale, surtout ceux de Murakami par exemple. Ici, c’est une plume occidentale qui nous entraîne et nous décrit la vie japonaise, tel un touriste pourrait le faire.

C’est un très bon premier roman. Par ailleurs, j’ai essayé d’en savoir plus sur l’auteur, mais rien n’est trouvable, ce qui augmente d’autant plus le mystère et l’intrigue.

En savez-vous plus sur lui ? N’hésitez pas à venir me dire en commentaire, je suis curieuse 🙂

Jolies lectures à vous, je vous retrouve bientôt pour un nouvel avis littéraire,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *