Avis littéraire : Dépêche-toi, la vie … de Sandrine Catalan-Massé

Bonjour à vous les lecteurs,

J’espère que vous allez tous bien. De mon côté, je vous retrouve pour vous parler d’un roman que l’on peut qualifier de roman « psychologique ». Il s’agit de Dépêche-toi, la vie n’attend plus que toi, de Sandrine Catalan-Massé. C’est parti !

Le synopsis …

image1.jpeg

A 43 ans, Stella semble avoir une vie parfaite. La vie que toutes les femmes rêvent d’avoir. Un mari psy, des enfants adorables, de l’argent, un bel appartement, des jolis vêtements.

Mais voilà. Stella est atteinte d’agoraphobie. Elle ne peut plus sortir de chez elle, sans se sentir oppressée, observée et moquée. Une sortie au supermarché est synonyme pour elle de plaques rouges, d’angoises et de bouffées de chaleur. La vie en devient forcément un peu moins rose … Mais elle parvient tout de même à occuper ses journées et remercie tous les jours internet d’exister de pouvoir ainsi prendre son relais.

C’était sans compter sur cette journée, où, sans crier gare, son mari part au travail comme tous les jours … et ne reviendra plus. Que s’est-il passé ? L’a-t-il trahie ? Menti ? Est-il parti pour une autre femme ?

Et elle, Stella, comment va-t-elle faire maintenant ? Certes, son mari lui a laissé de l’argent, mais, normalement, c’est lui qui s’occupait de toute l’intendance pour la maison. Elle ne va quand même pas devoir sortir de chez elle et enfin affronter le monde … ?

Et bien il semblerait que si …

Agoraphobie : Crainte de se trouver dans des lieux publics et de traverser de grands espaces où l’on peut être regardé.

 

image2.jpeg

Mon avis sur cette vie qui n’attend pas …

Comme je l’ai dit plus haut, c’est un roman qui est identifié comme roman « psychologique ». Je ne vais pas vous mentir sur ce point : oui, c’est un roman feel-good, type roman psychologique.

Mais à ma grande surprise, l’auteur a su très bien y intégrer la partie romancée. Je m’explique : j’avais peur de me retrouver avec des tirades tout droit venues de magazines féminins, ressemblant plus à des mantras qu’à des vrais dialogues de roman. Et bien non. Ici, pas de moralisation, pas de remontrances.

Il s’agit plutôt d’un roman très facile à lire, agréable et bien tourné.

Un roman que je ne saurai vous conseiller, si vous appréciez ce genre de lecture, à la fois racontant la vie de tous les jours, tout en distillant çà et là, des petites phrases qui vous aideront à vous remettre en question.

Je remercie grandement les éditions Eyrolles ainsi que l’auteur pour l’envoi de ce roman.

A très vite pour une nouvelle chronique, d’ici là, portez-vous bien, et belles lectures,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *