Avis littéraire : La quiche fatale d’Agatha Raisin, de MC Beaton

Bonjour à tous !

Aujourd’hui encore, il est l’heure d’ouvrir une nouvelle rubrique consacrée à une autre saga dont j’ai complètement dévoré le premier tome. Il s’agit de la saga avec pour héroïne Agatha Raisin.

Le premier tome de cette saga est La quiche fatale d’Agatha Raisin. Je l’ai lu en quelques heures seulement et sur ma tablette.

Première chose donc : la tablette. C’était la première fois que j’utilisais ce support pour la lecture. Je dois vous avouer qu’au début, je n’étais pas très à l’aise quand la mode des liseuses et autres tablettes est arrivée. Et pour cause : j’aime la relation avec le livre, j’aime le toucher et le contact du papier, j’aime le livre comme objet tout simplement. Ceux que j’ai moins aimé ou que je sais que je ne prendrai pas plaisir à relier ou bien à prêter, je m’en sépare tout simplement en les remettant dans le circuit. Ce que j’appelle remettre dans le circuit, c’est soit les déposer en recyclerie ou en bouquinerie, ou bien chez Emmaus ou Easy Cash et autres Trocante par exemple. Pour une première lecture sur tablette donc, j’ai bien choisi pour appréhender la bête.

La saga en question a donc pour héroïne principale Agatha Raisin. Que j’ai aimé ce personnage !!! L’histoire se déroule en Angleterre, entre Londres et la petite commune de Carsely. Agatha Raisin vient de prendre sa retraite et décide d’aller habiter dans sa résidence reculée. Elle doit faire face à la réalité : ici, ce n’est pas comme à Londres, tout y est même complètement différent.

Alors, pour s’intégrer à la vie du village, Agatha décide de participer à un concours de quiche. Elle qui ne sait pourtant pas cuisiner se fait donc violence pour arriver à se faire apprécier de la population locale.

Suite à la dégustation des différentes quiches du concours, un homme meurt, et c’est le point de départ de l’intrigue dont je préfère ne rien vous révéler ici pour garder le suspens entier.

Ce roman presque policier pourrait-on dire est bien écrit et facile à lire. Les bases sont posées pour la suite de la saga. Le personnage d’Agatha Raisin est rustre, brut de décoffrage et pourtant tellement attachant. Ce premier tome nous présente rudement bien le personnage qui, sous nos yeux, passe d’une femme sauvage à un petit bout de femme sympathique !

J’ai déjà hâte de dévorer la suite et de vous en parler ! Et vous, vous connaissez ?

Belles lectures à vous tous, et à très vite,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *