Avis littéraire : Maintenant, comme Avant, de Juliette Arnaud

Bonjour à tous par ici,

C’est encore un bien joli roman qui est sorti le 5 septembre dernier à l’occasion de la Rentrée Littéraire que je viens vous présenter aujourd’hui. Comme l’indique le titre de cette chronique, il s’agit du dernier roman de Juliette Arnaud, Maintenant, comme avant, paru aux éditions Belfond.

Le synopsis …

https://www.instagram.com/p/B0_cLOMIRCr/

« Dans son village du Sud de la France, Rose a de grands projets pour célébrer son entrée officielle dans l’âge adulte. Puisque s’ouvre l’été de ses 18 ans.
 
Lorsque débarque sans prévenir Manette.
Qui se trouve être sa mère.
 
Celle qui s’est éclipsée, quand Rose était bébé, pour suivre sur les routes son groupe de rock préféré.
Abandonnant et l’enfant et le père.
 
Si cela ne tenait qu’à elle, Rose accueillerait son chat fugueur de mère à coups de balai.
Sauf qu’Emiliano, le père de Rose, n’a pas la même opinion des chats fugueurs en général, et de celui-là en particulier.
 
A-t-il jamais cessé d’aimer Manette ?
 
Débute alors un long, incertain et périlleux été. »

Mon avis sur ce roman …

Si vous me suivez sur Instagram-Bookstagram, vous n’êtes pas sans savoir que j’avais eu la chance de rencontrer Juliette Arnaud au dernier salon du livre de Montaigu. J’avais acheté son premier roman, Comment t’écrire Adieu, et ça avait été une révélation. Vous pouvez d’ailleurs retrouvé mon avis ci-dessous.

Juliette Arnaud, je la connais parce que j’écoute France Inter et qu’elle y fait de chouettes chroniques sur les bouquins. Premier point. Elle a un phrasé bien particulier qui vous donne envie de lire les romans qu’elle présente, en fait, elle est un peu une copine d’avis littéraire, second point.

Alors quand elle prend la plume, et qu’elle y intègre son style qui lui est si propre, c’est bien simple, quand je la lis, j’ai l’impression de l’entendre parler. Ce qui finalement, enlève presque l’effet « roman » et vous plonge directement dans le « raconté », comme si une copine vous racontait sa propre histoire.

Le personnage de Rose, on le connait tous plus ou moins. Puisqu’on l’a tous plus ou moins été finalement. 18 ans, des rêves plein la tête, un bled paumé, une famille omniprésente. On s’en souvient un peu quand même non ? Bon.

Sauf que tout va être chamboulé par l’apparition de Manette, cette presque-mère ayant abandonné mari et enfant. Une rencontre qui va changer cet été à jamais.

Un coup, c’est Rose qui parle. Un coup, elle fait parler son père, avant qu’il soit père et après l’abandon, le laissant dans une nébuleuse des plus dangereuses. Un roman initiatique où le personnage de Rose va se découvrir, se construire, s’analyser tout au long d’un été …

Moi j’ai aimé. Forcément ! Je l’attendais ce roman et je n’ai pas été déçue une seule seconde ! J’attendrai le prochain et les autres encore, évidemment.

Et puis, je ne peux que vous le conseiller. Normal ! Si vous voulez découvrir Juliette Arnaud et sa plume détonnante, si vous voulez vous souvenir de qui vous étiez à cet âge, si vous voulez lire une histoire, une vraie !

Merci encore aux éditions Belfond pour leur confiance,

A très vite les lecteurs,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *