Avis littéraire : L’Attrape-Souci, de Catherine Faye

Bonjour les lecteurs,

Je vous retrouve aujourd’hui pour un des derniers romans que j’ai lu avec les 68 Premières Fois. Il s’agit d’un roman publié aux éditions Mazarine, l’Attrape-Souci, de Catherine Faye.

Le synopsis …

Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de Lucien. Nous allons le suivre à partir de ce mois de décembre 2011 lorsqu’il se trouve avec sa maman dans une librairie de la ville de Buenos-Aires, en Argentine.

Il souhaite choisir un Attrape-Souci … le temps de choisir, sa mère s’est volatilisée. Ce n’est pas possible, elle va forcément revenir … Non, elle ne reviendra pas, et n’est jamais revenue d’ailleurs.

Lucien ne va donc avoir d’autre choix que celui de se débrouiller pour survivre dans cette ville qu’il ne connaît pas depuis longtemps.

Il va donc errer, de personne en personne, de lieu en lieu, afin de se construire, et de retrouver un semblant de normalité dans son nouveau mode de vie.

La ligne conductrice de ce roman étant bien entendu, la recherche de sa mère, le pourquoi du comment …

Mon avis sur l’Attrape-Souci …

Pour être tout à fat honnête avec vous, je n’ai ni franchement aimé ce roman, ni détesté pour autant. J’ai passé un bon moment de lecture, ça oui ! Mais je n’ai pas vraiment réussi à me laisser transporter dans cet univers et dans la vie du petit Lucien …

Il y a cependant des phrases qui sont relativement marquantes, et qui nous font presque sourire. La plume est douce et pourtant l’histoire est assez déroutante en soi …

Je conseille ce livre aux lecteurs qui aiment les histoires un peu rocamblesques, très particulières et qui se passent dans un univers singulier.

L’avez-vous lu ? L’avez-vous aimé ?

A très vite pour une nouvelle chronique, d’ici là, belles lectures à vous,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *