Avis littéraire : Après les ténèbres, de Martine Delorme

Bonjour bonjour les lecteurs,

Voici l’heure d’un nouvel avis littéraire et il s’agit aujourd’hui d’un roman de Martine Delorme, Après les Ténèbres, paru aux éditions de l’Archipel. C’est par là !

Le synopsis …

Ce roman raconte l’histoire de Marion, une jeune femme étudiante en histoire de l’art à Bordeaux. Marion a grandit dans une famille aimante, et elle adore rentrer dans la maison qui l’a vu grandir, pour rejoindre ses parents, son frère et sa soeur, lors de repas conviviaux par exemple.

Elle trouve un travail d’été, non loin de chez ses parents justement. Elle sera secrétaire dans un cabinet de notaire, parfait pour elle qui a un Master de Droit !

Là-bas, elle y fait la rencontre de Maître Goldberg, Fabien de son prénom. Une homme plus âgé qu’elle, plus expérimenté également. Fabien est le Maire d’une petite commune et il est voué à une belle carrière politique …

Fabien, quant à lui, est issu d’une famille plus complexe. Sa mère est décédé quand il était encore jeune. Les relations avec son père se sont alors dissoutes plus ou moins. Et, avec son demi-frère, ce n’est pas mieux …

D’autant plus que ce qu’il va apprendre de son passé ne risque pas vraiment d’arranger les choses !

Mon avis sur ce roman …

Ce livre est totalement contemporain ! Marion fait encore ses études, elle est jeune et a la vie devant elle pour découvrir le Monde ! Sa famille est aimante, mais … quand tout est un peu trop beau, il faut forcément quelque chose qui ne va pas !

Plus sérieusement, j’ai été agréablement surprise par la tournure finale du bouquin. Tout d’abord parce que ça sort de l’ordinaire. On pense voir où l’auteur veut nous mener … et non, ce n’est pas ça ! De la surprise dans un roman (qui n’est pas un polar !) c’est très agréable.

De plus, la plume de l’auteur est douce, elle n’en fait pas trop, mais décrit suffisamment bien les choses pour ne pas nous perdre.

Pour finir, ce livre me parle aussi pour trois raisons : la soeur de Marion a le même prénom que MA soeur (à savoir, Béatrice) ; Marion fait ses études dans la même ville que là où j’ai fait les miennes (c’est-à-dire Bordeaux) et le nom du tableau qui lance le roman est Soleil Couchant à Collioure, là où j’ai passé mes dernières vacances d’été … Que de coincidences !

Il est sorti le 10 janvier dernier en librairie, aux éditions de l’Archipel et vous pouvez également le trouver ici.

Il vous fait de l’oeil ?

A très vite pour un nouvel avis littéraire,

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *