Avis BD numéro 1

Bonjour à vous les lecteurs,

Que vous soyez d’ailleurs lecteurs ou non de bandes dessinées, j’ai le plaisir de vous retrouver aujourd’hui.

Un avis littéraire un peu spécial, sans doute le premier d’une longue lignée, puisque je viens vous présenter deux bandes dessinées que j’ai eu la chance de recevoir de la part des éditions Dupuis. C’est donc parti pour deux bandes dessinées, différentes, mais que j’ai toutes les deux beaucoup aimé 😉

Continuer la lecture de « Avis BD numéro 1 »

Avis littéraire : La sirène et le scaphandrier, de Samuelle Barbier

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je reviens avec un roman qui fleure bon l’été. Et pour cause puisqu’il a remporté le Prix télé-loisirs du roman de l’été ! Il s’agit, comme l’indique le titre de cette chronique, de la Sirène et le scaphandrier, de Samuelle Barbier, publié le 12 juin dernier aux éditions Hugo Roman.

Continuer la lecture de « Avis littéraire : La sirène et le scaphandrier, de Samuelle Barbier »

Avis littéraire : Ne comptez pas … de Marylin Mathon

Bonjour amis lecteurs,

Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouvel avis littéraire. Je tiens tout de suite à vous donner le nom complet de ce recueil de nouvelles parce que j’adore, tout simplement. Je vais donc aujourd’hui vous parler de Ne comptez pas sur James Bond pour planter des tomates, de Marylin Mathon.

Continuer la lecture de « Avis littéraire : Ne comptez pas … de Marylin Mathon »

Avis littéraire : Il fallait … d’Aude Mermilliod et Martin Winckler

Bonjour amis lecteurs,

J’ai le plaisir de vous retrouver aujourd’hui pour vous parler roman graphique / BD. Et d’une oeuvre absolument nécessaire et magnifique. Il s’agit de la bande dessinée réalisée à quatre mains par Aude Mermilliod et Martin Winckler intitulée Il fallait que je vous le dise et parue le 24 avril dernier chez Casterman.

Le synopsis …

Cette bande dessinée, c’est la rencontre d’Aude Mermilliod, illustratrice et auteur de bande dessinée et de Martin Wickler, de son vrai nom Marc Zaffran qui est médecin.

Le but de cette bande dessinée est relativement clair : parler d’un sujet tabou. L’avortement. A travers les yeux d’Aude, patiente, et de Martin, le médecin qui pratique des IVG, nous allons découvrir les réalités de l’avortement.

Comme indiqué dans la bande dessinée, l’avortement donne le choix de devenir mère ou non. Mais, même si elle donne le choix, elle reste un traumatisme, aussi bien psychique que physique.

Mon avis sur cette bande dessinée …

Malgré le sujet qui ne prête pas du tout à sourire, j’ai tout aimé dans cette bande dessinée. J’ai aimé la franchise avec laquelle le sujet est traité. J’aime le fait qu’il n’y a pas de misérabilisme, pas de parole de donneur de leçon. J’ai aimé les deux parties, l’un consacrée à Aude, jeune serveuse qui se retrouve enceinte et décide d’avorter, et l’autre, consacrée à Martin, jeune médecin qui va apprendre la pratique de l’IVG mais qui a aussi réussir à se remettre en question pour le bien de ses patientes …

J’ai aimé les dessins. Tantôt plein de sensibilité, tantôt plus agressifs pour montrer la dureté de la situation, les douleurs ressentis par les femmes.

Le thème est très sensible car totalement tabou, encore en 2019. Ce qui me paraît très intéressant, et c’est là que je souligne toute l’importance de cette bande dessinée, c’est la parole de Martin. Non seulement c’est un médecin, mais c’est avant tout un homme. Ils sont bien trop souvent laissés de côté et pourtant, cette bataille doit être la leur également. C’est tout la richesse de cet ouvrage, avoir la possibilité de laisser parler un homme médecin.

C’est un ouvrage nécessaire, primordial, à mettre entre toutes les mains. Femme, homme, parent ou non, enceinte ou non, avec une volonté d’enfant ou non. Tout le monde est touché par cette question trop souvent épineuse mais qui relève pourtant et simplement de la vie et de la santé de chacun …

A lire de toute urgence !

Et inutile de vous dire que j’ai désormais envie de lire tous les romans de Martin Winckler …

A très vite pour un nouvel avis littéraire, d’ici là, portez-vous bien, et belles lectures,

F.

Avis littéraire : Le maître des Limbes, d’Olivier Bal

Bonjour à vous les lecteurs,

Voici un moment que je n’avais pas alimenté ce blog. Et pourtant, ce n’est pas l’envie qui me manquait 🙂

Je reviens donc aujourd’hui pour vous présenter une de mes récentes lectures, à savoir, Le Maître des Limbes, d’Olivier Bal, paru aux éditions De Saxus le 1er mars dernier.

Le synopsis …

« Que se passe-t-il réellement lorsque vous vous endormez ? Quand vous plongez au cœur de vos rêves, êtes-vous certain de ne pas être manipulé ? 
Il existe, aux quatre coins du monde, certains individus dotés d’une incroyable aptitude : ils peuvent contrôler les rêves des autres. 
En tentant de percer le secret de nos songes, plusieurs personnages vont faire une découverte qui pourrait changer à jamais le cours de l’histoire. 
Lee, une journaliste, enquête sur le virus du Marchand de sable, une étrange épidémie qui ne touche que des enfants. 
Gabriel, un adolescent narcoleptique isolé des autres, a la sensation qu’il peut visiter et modifier les rêves d’inconnus. 
James, à la tête de l’empire pharmaceutique ONIR, poursuit en secret des expériences débutées trente ans auparavant… 
Tandis que la CIA et la NSA se mènent une guerre secrète pour obtenir le contrôle des Limbes, au plus profond de leur sommeil, nos héros devront choisir leur camp. Une bataille se prépare, car qui contrôlera les rêves, contrôlera le monde. « 

Mon avis sur le Maître des Limbes …

Mon sentiment en refermant la dernière page c’était « wouahou » ! Je me suis demandé comment un auteur pouvait avoir créé une intrigue avec une telle complexité. Un vrai labyrinthe où il mène le lecteur tantôt à droite, tantôt à gauche, le forçant à revoir son jugement et son analyse de chacun des personnages.

J’ai donc questionné Olivier Bal qui m’a indiqué qu’il portait le projet Limbes depuis 12 ans. Le Maître des Limbes se passe 30 ans après Les Limbes, le premier opus. Ce second roman reste tout à fait intelligible même si vous n’avez pas lu le premier tome (ce qui est d’ailleurs mon cas !).

Les personnages sont extrêmement bien développés, ils sont complexes, eux aussi, mais d’une telle profondeur que tout se relie à la fin. Les explications sont nombreuses ce qui permet au lecteur de bien suivre la progression de l’histoire.

L’univers crée par Olivier Bal est gigantesque. Tantôt science-fiction, tantôt fantastique, tantôt psychologique également, ce thriller (parce que ça en reste un selon moi) est haletant.

Ce que j’en garderai, c’est surtout un travail titanesque, une précision dans l’intrigue qui fait que sa lecture est facile et totalement prenante.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous aussi vous avez aimé 🙂

A très vite pour un nouvel avis, d’ici là, belles lectures à tous,

F.